Générer des instruments de recherche en XML-EAD à partir de tableaux de données

Cet article décrit comment nous avons procédé pour obtenir des corps de fichiers XML-EAD à partir de tableaux de données. Nous avons voulu présenter cette technique à nos collègues archivistes, quelle que soit leur structure, en espérant qu’elle leur permette d’obtenir des fichiers complexes à partir d’outils simples. Il s’agit de propositions expérimentales qui pourront certainement être améliorées et gagneront à être partagées.

Seul un tableur ordinaire est nécessaire pour aboutir à ce résultat ; nous avons utilisé LibreOffice Calc, mais des fonctionnalités quasi-identiques se retrouvent par exemple sur MicrosoftOffice Excel.

Les outils du quotidien : les logiciels bureautiques

Dans les faits, les fonds sont couramment gérés, et parfois décrits, au moyen d’outils plus ordinaires que des éditeurs XML, et notamment les suites bureautiques usuelles1 : instruments de recherche réalisés sous traitement de texte, tableaux de récolement, …

Les tableurs se prêtent à bien des usages ; ils présentent aussi l’avantage de pouvoir segmenter l’information. Le contenu des différentes balises de description XML-EAD2 se trouve ainsi déjà isolé. Nous avons donc cherché à récupérer ces chaînes de caractères et à les enchâsser dans la syntaxe XML afin d’obtenir des fichiers le plus facilement possible.

Continuer la lecture
  1. Voir le rapport récemment diffusé Classement et description archivistiques : pratiques à l’échelle mondiale, Siân Wynn-Jones & Margaret Crocket, Conseil international des archives, 2020. []
  2. Voir le Description archivistique encodée. Dictionnaire des balises, Society of American Archivists (trad. par le groupe AFNOR CG46/CN357/GE3), 2004. []

Les dénaturalisés de Vichy : un jeu de données pour la recherche

Pour accompagner la numérisation des dossiers des dénaturalisés de Vichy1 et leur publication progressive dans la salle des inventaires virtuelle, la base de données constituée autour du corpus a été publiée sous la forme d’un jeu de données sur la plateforme data.culture.gouv.fr.

Continuer la lecture
  1. Ce projet, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah et l’US Holocaust Memorial Museum, a déjà été abordé dans les billets » Connaître les dénaturalisés de Vichy. La base Dénat, un nouvel outil et ses exploitations » (septembre 2019) et « Les dossiers numérisés des dénaturalisés de Vichy » (juin 2021). []

Exploiter les données de Natnum : les Polonais naturalisés dans les Hauts-de-France pendant les années 1920

Les deux expositions organisées cet automne au Louvre-Lens autour de la peinture polonaise de la seconde moitié du XIXe siècle et du photographe polonais Kasimir Zgorecki, immigré dans le Pas-de-Calais1 nous ont encouragés à rechercher dans les données collectées par Natnum les Polonais naturalisés après 1918 et installés dans les Hauts-de-France.

Continuer la lecture

  1. Du 25 septembre au 20 janvier 2020, « Pologne. 1840-1918. Peindre l’âme d’une nation » et « Kasimir Zgorecki. Photographier la « Petite Pologne ». 1924-1939 ». []